STMG : Obtenir toutes les clés pour comprendre l’organisation, le fonctionnement et les spécificités


Introduction

D’abord série G, puis STT, ensuite STG et actuellement STMG, cette série n’a cessé de se renouveler et ces évolutions successives attestent d’une adaptation plus grande face au monde de l’entreprise.

Ouvert sur l’économie, le droit et la bonne connaissance des organisations, cette série offre des savoirs variés et des outils de lecture pour mieux comprendre la réalité et les exigences de l’entreprise. Avec plus de perspectives de poursuites d’études, à court et moyen terme, cette série doit aussi être l’occasion pour certains élèves d’afficher de nouvelles ambitions.

En d’autres termes, cette série prépare les élèves au monde professionnel mais elle offre également une possibilité de poursuite d’études supérieures.

De manière générale le choix de la série doit être réfléchi et il faut se renseigner sur les programmes, les atouts et les débouchés de chaque série avant de se décider.

Les points essentiels

La série STMG permet d’obtenir toutes les clés pour comprendre l’organisation, le fonctionnement et les spécificités du monde de l’entreprise (gestion humaine, financière et commerciale). Elle aborde les grandes questions de la gestion des organisations, comme par exemple : le rôle du facteur humain et les relations au travail, les différentes approches de la valeur, les nouveaux usages du numérique, le marketing, la recherche et la mesure de la performance, l’analyse des décisions et l’impact des stratégies d’entreprise….

Un choix réfléchi

Pour réussir dans cette voie, il faut s’intéresser au fonctionnement des entreprises, à l’environnement économique et juridique et à l’actualité. Il faut avoir du bon sens et un esprit pratique, être capable de se projeter dans un cas concret : d’analyser un problème et de proposer des solutions. Avoir de la rigueur : pour permettre un travail régulier et rigoureux qui va de la prise de notes en classe, aux révisions des leçons. S’impliquer dans les cours et donc mieux comprendre les leçons et mieux réussir lors des devoirs et des examens.

La série STMG est organisée pour faciliter une orientation moins précoce et mieux informée. La classe de première unique comporte un enseignement de sciences de gestion qui permet d’apporter les fondements technologiques et d’aborder les grandes thématiques de la discipline : la ressource humaine, l’information, la valeur, la performance, le temps, le risque, etc. L’élève peut ainsi effectuer un choix éclairé de la spécialisation qu’il réalisera en terminale.

Cette série diffère de la série ES par l’approche technologique qui lui est propre : aussi bien par son objet d’étude (les organisations), que par les compétences développées à partir de démarches plus concrètes et interactives, en lien avec la réalité du fonctionnement des organisations et l’usage des technologies de l’information et de la communication.

Le programme

3 Pôles à retenir :

  • Les enseignements généraux : Mathématiques, Français (en classe de 1ère), Philosophie (en classe de Terminale), Histoire-géographie, EPS, Langues Vivantes 1 et 2.

  • Les enseignements technologiques : Economie-droit : Aborde les grandes questions économiques, le rôle de l’Etat, la mondialisation, la notion de personnalité juridique, le rôle du contrat, les formes juridiques de l’entreprise… Management des organisations : Aborde le rôle du management dans les organisations, les trois grandes formes d’organisations (les entreprises, les organisations publiques et les associations) et le management stratégique. Sciences de gestion (uniquement en 1re) : Permet de mieux comprendre les différentes fonctions des organisations : administration, ressources humaines, comptabilité financière, contrôle de gestion, marketing, organisation de la production, systèmes d’information et de communication, etc.

  • L’enseignement de spécialité : Gestion et finance. Pour étudier le processus de création de la valeur, la mesure de la performance, les choix financiers et leurs impacts sur l’entreprise et

  • Ses acteurs. Le système d’information permet la construction d’une représentation de l’entreprise par l’identification, l’évaluation, le classement et l’enregistrement de transactions. Il permet de fournir des informations pertinentes au regard des besoins des différents utilisateurs afin d’analyser la situation financière de l’entreprise et de préparer les décisions de gestion quel qu’en soit le niveau. Il comporte des dimensions humaines, techniques et organisationnelles. Son étude est nécessaire afin de comprendre comment l’information financière et de gestion est produite, comment elle circule, est stockée et mise à disposition des utilisateurs. Il s’agit de l’unique spécialité proposée au Sénégal. En France, les élèves ont également la possibilité de choisir entre plusieurs spécialités : Ressources humaines et communication, Mercatique (marketing), Gestion finance, Systèmes d’information de gestion.

Poursuites d’étude

  • Pour que l’orientation soit positive, l’élève, cette série offre aux lycéens une représentation ouverte à la fois sur la diversité des métiers de la gestion (métiers des ressources humaines, de l’informatique et des systèmes d’information, du commerce, de la comptabilité et de la finance, de la communication, etc.) et sur des niveaux d’exigence attendus dans ces métiers aux différents niveaux de diplômes. Si les diplômes à bac + 2, comme les BTS ou les DUT, sont plébiscités par les jeunes qui se dirigent actuellement dans cette série, (en raison notamment de la demande des employeurs), ils sont de plus en plus nombreux à poursuivre après le BTS ou le DUT, ou encore à choisir une CPGE (CPGE ECT, DCG, Cachan), bien adaptée à leur profil.

  • Cette série prépare aux études supérieures, de manière progressive avec différentes perspectives :

  • Des perspectives rapides vers des emplois de techniciens supérieurs qui exigent des diplômes à bac+2 (BTS ou DUT) ou à bac+3 (licence professionnelle) ;

  • Des perspectives plus longues vers des emplois de cadres qui demandent un niveau bac+5 ou davantage (masters en sciences de gestion, en systèmes d’information, diplômes des grandes écoles de commerce et de management, expertise comptable, etc.).

  • En choisissant la série STMG, les jeunes s’engagent dans un parcours qui permet d’accéder à une offre plus large et pour aller plus loin, distincte de celle qui conduit à une insertion professionnelle au niveau du baccalauréat, comme c’est le cas dans la voie professionnelle.

Les formations supérieures les plus demandées par les bacheliers STMG :

  • Les BTS (formation professionnelle après bac qui dure 2 ans) : BTS Assurance ; BTS Banque ; BTS Professions immobilières ; BTS Comptabilité et gestion des organisations ; BTS Commerce international ; BTS Management des unités commerciales ; BTS Négociation et relation client ; BTS Technico-commercial ; BTS Assistant de gestion PME-PMI ; BTS Assistant de manager ; BTS Communication ; BTS Services informatiques aux organisations…

  • Les DUT (formation universitaire et technologique de deux ans): DUT Techniques de commercialisation ; DUT Gestion des entreprises et des administrations ; DUT Information communication…

  • Le diplôme de comptabilité et de gestion (DCG) : est plutôt réservé aux bacheliers des spécialités gestion et finance et systèmes d’information de gestion. Il prépare en 3 ans (niveau licence) aux métiers de la gestion et permet de poursuivre avec le DSCG (niveau master) jusqu’au DEC (diplôme d’expert-comptable

  • Les licences (formation universitaire de 3 ans) : licence AES, licence droit, Licence économie-gestion (pour les élèves avec un bon niveau en maths et gestion-comptabilité)

  • Les écoles de commerce (bachelor en 3 ans) : marketing, gestion, Business administration, communication.

Les débouchés

Quelques exemples de métiers possibles en STMG : comptable, gestionnaire assurance ou banque, assistant export-import, chef de rayon, responsable magasin, documentaliste, directeur d’hôtel, Administrateur de biens, Assistant manager, Directeur ou assistant ressources humaines, secrétaire comptable ou juridique, chef d’agence de transport…

La série STMG à l’ISJA

Ouverte durant l’année scolaire 2012-2013, la série STMG a connu un début difficile. La méconnaissance du programme, le choix de cette série par des élèves ayant un faible niveau, la rumeur qui fait de cette série « la plus facile » ont longtemps contribué à ternir l’image de cette série. Il s’agit pourtant de la série qui reste la plus proche et qui prépare directement au monde de l’entreprise tout en permettant cette perspective de poursuite d’études supérieures longues ou courtes.

  • Ces éléments ont eu raison de l’image de cette série, mais ils ont été fatals quant aux résultats du bac et à l’homologation de cette série. La perte de l’homologation résulte des mauvais résultats obtenus au baccalauréat l'année suivant son ouverture à l'ISJA. Les résultats ont été en hausse pour les bacheliers 2016 et il faudra encore les améliorer avant de soumettre une nouvelle demande d'homologation.

  • Mais il faut surtout retenir que pour cette série, le programme reste identique au programme dispensé en France et dans d’autres lycées où cette série est homologuée. Les exigences sont les mêmes et les évaluations aussi. La différence se situe au niveau de l’inscription au Bac. En effet, les élèves ont le statut de candidat libre lors de l’inscription administrative au Bac. Mais cette inscription s’effectue à l’école sous la supervision de la responsable des examens et concours du lycée Mermoz au même titre que les élèves des autres séries.

  • Le statut de candidat libre n’est qu’une appellation administrative puisque ces élèves sont scolarisés à l’ISJA, sont préparés par les professeurs aux différentes épreuves et disposent de bulletins scolaires attestant de leur scolarité dans le lycée. Ce dernier point est important, car cette scolarité leur permettra de se présenter au même titre que les autres élèves pour des procédures d’admission dans l’enseignement supérieur en France ou à l’étranger.

  • Les élèves de la série STMG à l'ISJA restent donc des élèves scolarisés ayant les mêmes droits et les mêmes obligations que les élèves des autres séries.

  • Pour les prochaines années, nous souhaiterions que les élèves qui s’orientent en série STMG, choisissent cette série avec une connaissance du programme et des débouchés, une réelle motivation et un intérêt lié à l’entreprise, à la gestion et au management. La motivation et l’implication dans les études seront les clés de la réussite dans cette série...

"Faire le bon choix d’orientation suppose que l’on ait vraiment réfléchi sur soi et que l’on se soit bien informé… "

#orientation #stmg

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • La chaine Youtube de l'ISJA
  • Le compte Facebook de l'ISJA
LA COMMUNAUTE
EDUCATIIVE
(accès privé)
INSTITUTION
STE JEANNE D'ARC
DAKAR
Congrégation des Soeurs de Saint-Joseph de Cluny
ASSOCIATION
SPORTIVE
Nos Partenaires
ACTIVITES
PERI-SCOLAIRES
2020/2021
AADIJA
Anciens Eleves
Anciens élèves, si ce n'est déjà fait, c'est le moment de renouer les liens...
147, avenue Lamine Gueye
BP 2074 - Dakar - Sénégal
(+221) 33 889 30 82
(+221) 33 821 67 69
(+221) 33 821 30 52
logo_twitter_blanc.png
isja_pictos_reseaux_sociaux_instagram_bl
isja_pictos_reseaux_sociaux_pronote_blan
Recrutement
L'ISJA recrute des professionnels titulaires de l’Education Nationale française
isja_2020-2021_website_backtoschool_prot
PROTOCOLE
d'accueil des élèves
© Tous droits réservés. Textes, images et vidéos protégés par les lois sur la Propriété Intellectuelle et la Protection de l'Enfance.
Reproductions strictement interdites sans autorisation écrite sous peine de poursuites.
Dernière mise à jour : 26/11/2020 - Contact Webdesigner/Webmaster : Sophie Mann communication@isjadakar.com