• M. Olivier Georges - Proviseur

Cérémonie de Graduation et de Reconnaissance des Terminales







DISCOURS D'OUVERTURE :


Madame la présidente du gouvernement scolaire

Mesdames et Messieurs les membres du gouvernement scolaire

Mesdames et Messieurs les enseignantes et enseignants, les membres du personnel de notre Institution

Chères Sœurs de la congrégation Saint Joseph de Cluny

Chers parents d'élèves, cher bureau de l'APEL

Chers invités,


Nous voici au terme de la route ! Ou presque ! Une route qui pour certains, certaines a commencé ici même depuis la maternelle ou le CI !

C'est le moment un peu nostalgique de se souvenir, le moment de parcourir ces visages, ces personnes qui ont contribué à la réussite de chacune et de chacun. Réussite déjà connue pour le programme français. Promesse de réussite pour le programme sénégalais ! A coup sûr !


C'est le moment de dire merci !


Merci tout d'abord à vos parents qui vous ont fidèlement accompagné jusqu'à ce jour et qui ont toujours cru en vous ! En ce jour je vous invite à mesurer avec reconnaissance la somme de leurs sacrifices et de leur résolution pour que vous puissiez aujourd'hui monter sur ce podium. J'y ajoute tous les membres de vos familles qui, ici-bas ou auprès de Dieu, ont porté votre parcours et votre ambition scolaire.


Merci à tout le personnel de l'ISJA et en particulier aux équipes administratives et techniques qui, jusqu'à ce jour, ont rendu possible de travailler et d'apprendre dans d'excellentes conditions. Des femmes et des hommes dévoués qui partagent l'esprit de cette maison et qui se donnent cœur et âme pour votre réussite.

Merci à vos enseignantes et enseignants qui vous ont conduit ici vers l'autel de la réussite ! Quelle force de caractère, quel engagement, quelle détermination, quel professionnalisme pour vous amener à vous dépasser, à redoubler d'efforts, à remettre sur le métier votre ouvrage ! Que de combats menés pour dompter les doutes ou parfois une nature un peu indolente, pour vaincre vos propres peurs, votre angoisse de l'échec, pour vous tirer de l'enfance et vous conduire vers l'âge de responsabilité où l'on comprend le sens et la finalité des choses et l'importance de prendre en main sa destinée pour mener l'éducation à son état de perfection !


Merci aux Sœurs qui ont toujours prier et prier encore pour que nous soyons ici aujourd'hui tous ensemble !


Merci à l'équipe de la Vie scolaire, les anges gardiens de cette école. Pour les Terminales, mention spéciale à Francine, Félix et Athanase qui vous ont accompagné avec dévouement au Post bac, à Simon Pierre et son équipe qui ont organisé les DS, clé de succès sans aucun doute. Reconnaissance à Mme Sow qui a commencé le travail éducatif que M. Niass a poursuivi avec rigueur jusqu'à ce jour ! Pour ceux qui viennent d'ailleurs je vous laisse prononcé dans votre cœur les noms des préfets et CPE qui ont contribué à votre parcours.


Je souhaite vous partager pour conclure une réflexion tirée de ces dernières années qui je crois ont été particulières. Avec la période de confinement que vous avez vécu en seconde, ajoutée (pour le programme français) à la réforme du Bac toujours en chantier, couplé à la pandémie, nous a conduit à toujours nous réinventer. J'ai bien conscience que toutes et tous nous avons perdu nos repères tout-en devant mettre en œuvre des organisations toujours plus complexes qu’il a été, je l'avoue, à notre échelle, difficile de programmer et d’organiser.


J'ai bien conscience que certains d'entre vous ont vécu avec les séquelles de ce confinement qui a si durement touché la jeunesse : dépendance aux réseaux sociaux et aux jeux vidéo, inversion du cycle jour/nuit, sommeil perturbé qui altère les performances mentales, angoisse devant l'avenir et environnement fait de sécurité du cocon de sa chambre alors que l'on est à l'âge de découvrir le monde ! Des relations, entre vous, virtuelles, altérées qui conduisent aux conflits et un besoin de fêter et fêter encore après tant à de jour de privations.

L’année a été rude et difficile. La porte, pour réussir, étroite et si large celle qui mène aux chimères des facilités, des fausses facilités.


Nous avons dû tenir ferme la barre, en équipe, pour que nous soyons toutes et tous réunis aujourd'hui ! Je suis heureux, au nom de tous les personnels de l'ISJA, que nous y soyons, une fois encore, parvenus en cette année où nous célébrons la mémoire de Mère Paul !


C'est bien ce qui fait la marque de Jeanne d'Arc : excellence ! excellence ! excellence ! « Mettre l'homme debout » et vivre en bi-culturalité en s'enrichissant des forces de nos deux parcours scolaires !

Que par cette cérémonie le nom de Dieu soit glorifié au travers de ses enfants car en toute chose c'est lui qui dispose !

Demeurez bénis et bon vent pour la réussite pour votre futur qu'il s'écrive ici à Dakar, au Sénégal ou dans le monde qui s'ouvre désormais à vous !


Le Proviseur

Olivier Georges


Dakar, samedi 2 juin 2022