top of page
  • Service Communication

L'ISJA reçoit le ministre français de l'Education Nationale, Monsieur Jean-Michel Blanquer


A l’occasion de la troisième conférence de financement du Partenariat Mondial pour l'Education (PME), le 2 février 2018, les Ministères de l’Education Nationale de la République du Sénégal et de la République française, ainsi que le Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France (SCAC) proposaient de faire débattre ensemble des élèves du programme sénégalais, du programme français, et d’inviter également des jeunes d’horizons différents, afin d’échanger sur leurs approches de L’ECOLE DE DEMAIN.

« Le choix porté sur Dakar pour tenir cette conférence de haut niveau, co-présidée par messieurs Macky Sall et Emmanuel Macron, n’est pas fortuit. Lors du dernier sommet de l’Union africaine, le président sénégalais a été porté à la tête du comité des chefs d’Etat pour la promotion de l’Education, de la Science, de la Technologie et de l’Innovation. » (Extrait du journal Libération, ndlr)

Quatre thèmes principaux ont été proposés à l’étude des lycéens : le numérique, l’entreprise et l’employabilité, la mobilité internationale et l’art et la culture. Le fruit de ces travaux fut restitué lors de différents manifestations :

Le 30 janvier 2018 : Ateliers / Débats puis rédaction d’un résolution par les élèves de l’Institution Sainte Jeanne d’Arc (ISJA), du Lycée français Jean Mermoz (LFJM), du Cours Sainte Marie de Hann (CSMH), du Lycée John F. Kennedy de Dakar, du Lycée Seydina Limamou Laye (LSLL) de Guédiawaye, Lycée Technique Ahmadou Bamba(LTAB) de Diourbel, entre autres…

A la suite de ces ateliers, 8 élèves des établissements scolaires cités plus haut, ainsi que 15 élèves sélectionnés par l’ONG PLAN ont été chargé de présenter une restitution de ces travaux lors de séance de travail au Radisson Blue, le 31 janvier 2018.

Enfin, leur plaidoyer fut présenté au CICAD, lors de la conférence du PME le 2 février sur les 4 grands thèmes (le numérique, l’entreprise et l’employabilité, la mobilité internationale et l’art et la culture) tandis que les élèves de PLAN avaient planché sur la violence en milieu scolaire et les conséquences des grossesses précoces sur la scolarité.

Les chefs d’Etat Idriss Déby Itno (Président du Tchad), Faure Gnassingbé (Président de la République du Togo), Mahamadou Issoufou (Président de la République du Niger), Ibrahim Boubacar Keïta (Président de la République du Mali), Roch Marc Christian Kaboré (Président du Burkina Faso), Faustin-Archange Touadéra (Président de la République de Centrafrique), Nana Akufo-Addo (Président de la République du Ghana) étaient également présents à cette conférence historique, ainsi que R