LE PROJET EDUCATIF DE L'ETABLISSEMENT

Le projet éducatif de l'Institution Sainte Jeanne d'Arc a été rédigé au cours de l'année 2014-2015. La méthode utilisée pour l'écrire a consisté à partir des réalités existantes, des points de réussite de l'établissement pour dessiner des pistes d'avenir. Ces éléments fondamentaux une fois répertoriés, leur signification éducative en a été dégagée pour la confronter avec les orientations générales de la Congrégation des Sœurs de St Joseph de Cluny, fondatrice et Tutelle de l'établissement. Le schéma général de cette méthode est celui de l'écriture et de la réalisation d'un Projet quel qu'il soit.

Son esprit général est celui d'une attention aux réussites pour en dégager les caractéristiques et pouvoir s'appuyer sur elles pour aller plus loin.

 

Il s'est agi ensuite de vérifier la cohérence entre les intentions et la pratique, gage de la réussite du projet. Prise comme telle, cette méthode est déjà un signe de l'esprit général qui doit innerver toute l'action de l'établissement fondé sur la réussite des élèves, des enseignants, de tous les personnels.

 

Enfin la démarche du projet repose sur la conviction profonde que seul l'engagement de chaque personne peut amener la réussite du projet.

 

Ce travail a été fait au cours d'une Assemblée Générale, pendant laquelle 10 groupes ont travaillé pour dégager les points forts de l'ISJA, puis par un travail d'équipe entre la Direction et les Animateurs des groupes qui a donné lieu à une ébauche de rédaction du Projet, validé ensuite en Assemblée Générale et approuvé par la Congrégation...

HISTOIRE DE L'INSTITUTION

ANNE-MARIE JAVOUHEY
Fondactrice de la congrégation des Soeur de Saint-Joseph de Cluny.

« La croix est plantée sur tous les chemins

où passent les serviteurs de Dieu »

Luttant contre les obstacles qui ont parsemé sa route, elle affirmait que :

Anne-Marie Javouhey naît le 10 novembre 1779 à Jallanges (Côte-d'Or) en Bourgogne, en France, au sein d'une famille qui comptera dix enfants, dont quatre décéderont jeunes. En pleine Révolution française, elle se consacre à Dieu lors d'une messe clandestine. Adolescente, elle instruit les enfants pauvres de son village de Chamblanc et des alentours. Elle catéchise également et prie longuement devant l'oratoire familial qui se trouve dans le jardin.

 

Après avoir cherché sa voie auprès de congrégations religieuses, elle est encouragée par l'évêque d'Autun à rédiger en 1804 les règles d'une nouvelle union pieuse regroupant autour d'elle quelques jeunes filles, ainsi que ses trois sœurs, qui prononcent leurs vœux ensemble à l'église Saint-Pierre de Chalon-sur-Saône, en 1807. C'est la naissance d'une congrégation nouvelle, sous le patronage de Saint Joseph, pour s'occuper d'enfants pauvres.

En 1809, elle s'installe au grand séminaire d'Autun (actuel lycée militaire d'Autun) des classes mixtes afin de pourvoir à l'éducation des enfants issus du milieu pauvre.

 

En 1812, la congrégation s'installe dans l'ancien couvent des Récollets de Cluny, devenu bien national, qui est racheté par Balthazar Javouhey pour ses filles. La congrégation prend désormais le nom de Saint-Joseph de Cluny. La congrégation qui a pour but l'éducation va se faire remarquer à Paris pour sa qualité. C'est ainsi que les missions outre-mer vont démarrer en 1817. C'est, chronologiquement, le premier ordre de femmes missionnaires.

 

Elle établit des fondations en France et envoie des religieuses à l'île Bourbon en 1817, au Sénégal en 1821, en Martinique et en Guinée en 1822, en Guadeloupe en 1823

 

En 2010, les Sœurs de Saint-Joseph de Cluny sont plus de 3 000 sur les cinq continents.
 

Mère Anne-Marie Javouhey décède le 15 juillet 1851 à Paris. Elle a été béatifiée par Pie XII en 1950.

 

Elle est fêtée le 15 juillet.

SOEUR YVONNE

"Les sœurs de Cluny ont commencé cette école pour éduquer les enfants venus vivre au Sénégal. C’était à l’origine une école de filles. Les sœurs leur ont présenté Jeanne d’Arc comme un modèle afin qu’elles soient courageuses, audacieuses et bonnes chrétiennes, avec pour valeurs le respect, le travail bien fait, la tolérance, la discipline et les valeurs évangéliques.
Aucune différence n’était faite entre les élèves. Ce pourquoi nous avons opté à l’époque pour le port de la blouse, qui uniformise et efface les différences sociales, les différences de foi. Tout le monde trouvait sa place dans l’Institution. Jeanne d’Arc était (et reste, ndlr) une vraie famille.

J’y ai vécu pendant 18 ans… les anciennes me connaissent. J’ai beaucoup aimé travailler avec les élèves. Quand je suis venue en 1987, j’ai trouvé les valeurs citées plus haut. J’ai épousé ses valeurs pour les transmettre.

Je n’ai jamais quitté le Sénégal. J’ai été appelé à l’Institution par trois fois, de 1987 à 2002, de 2005 à 2008 et de 2014 à nos jours. J’ai beaucoup travaillé et fait travailler les élèves et je salue toutes les anciennes et tous les anciens qui sont passé par moi. Je salue toutes mes petites élèves…"

Sœur Yvonne - Dakar. Juin 2017 

Soeur Yvonne est actuellement en Inde dans sa famille.
Pour lui écrire : yolakkengil123@gmail.com

MERE PAULE

" Alors que la vie scolaire s'égrène régulièrement et de manière répétitive de septembre à juillet, celle-ci s'inscrit à la fois dans les souvenirs de chacun et dans leur substrat : La communauté éducative, réalisant le slogan inscrit sur un mur : ENSEMBLE.
Ensemble nous a été révélé le champ des sciences. 
Ensemble nous avons créé un univers poétique et plastique. Ensemble nous avons mûri dans les démarches de recherche. Ensemble nous avons prospecté le milieu des entreprises. Ensemble nous sommes entrés dans le développement durable. Ensemble nos horizons spirituels se sont élargis.

Que cet ensemble d'images réjouisse le coeur de tous car chacun est devenu autre au sein de "notre maison". Il a grandi en humanité."

Mère Paule entra à l'Institution Sainte Jeanne d'Arc en 1965, en tant qu'enseignante. Elle y resta jusqu'en 2008. Durant toutes ces années, elle fut Supérieure puis Directrice de l'Institution de 1987 à 2008. Elle reste ancrée dans les mémoires de nombreuses générations d'élèves. Actuellement à la retraite, elle est retournée en France, à Cluny, où elle séjourne. Pour celles et ceux qui le souhaitent, vous pouvez lui envoyer un petit mot aux coordonnées suivantes :


Sœur Paule Almeiras
9 rue Sainte Odile – Les Recollets
71250 Cluny
Mail : recollets.cluny@wanadoo.fr

LES SUPERIEURES DE L'INSTITUTION

Avant 1939

1939-1947

1947-1948

1948-1954

1954-1963

1963-1972

1972-1980

1980-1986

1986-1987

1987-2008

2008-2011

2011-2013

2013-2019

depuis 2019

Mère Marie Joseph Rousselot

Mère Augustin Marty

Mère Jean du Calvaire (intérim)

Mère Louis Paillard

Mère Françoise Lieunart

Mère Xavier Goujon

Mère Jeanne Didion

Sœur Marie-Georges Spagnol

Mère Xavier Goujon

Mère Paule Almeras

Sœur Marie-Pierre Canevet

Sœur Antoinette Sarr

Sœur Anne Marie Ndour

Sœur Thérèse Henriette Mbaye

SOEUR MARIE BERNARD

Soeur Marie Bernard Hansberger a travaillé plus de 30 ans à Jeanne d'Arc, de 1970 à 2003. Elle était professeur de Français, Latin et Grec jusqu’en 1981 puis elle est rentrée en France. Elle est revenue en 1985. Sans tarder, elle a pris la direction du CDI jusqu’à 2003 puis elle fut transférée à la Medina. C’est également à son initiative que les classes Passerelle de l’Institution ont été créées en 1994. Depuis, ces deux classes permettent aux enfants à besoin particulier d’étudier tout en s’épanouissant au sein d’une structure traditionnelle. Sœur Marie Bernard en était la directrice jusqu’en 2003.

​Soeur Marie Bernard a rejoint la maison du Père le 04 août 2020. Elle restera toujours dans nos cœurs et son passage à l’ISJA gravé à tout jamais dans l’Histoire de l’Institution.
Qu'elle exulte de joie devant le Seigneur et contemple la gloire de Dieu notre Père et prie pour nous, tous ceux qu’elle a connu, à qui elle a enseigné et surtout qu’elle a aimé. Son silence, sa simplicité, son efficacité et son savoir-faire avec discrétion resteront une leçon pour nous tous. Au revoir chère sœur, repose en paix. Amen.

 

LES CHEFS D'ETABLISSEMENT (partie en construction)

2001-0000

M. Bernard Henen

2015-2020

Mme Rayanna Tall

2013-2015

M. Georges Oltra

0000-2013

M. Dominique Broquet

0000-0000

Mme Depardieu

0000-0000

M. Henri Villefranc

0000-0000

M. Dassonville

2020-...

M. Olivier Georges

LES DIRECTRICES DU PRIMAIRE (partie en construction)

000-0000

Mme XXX

2015-...

Mme Catherine Sarabus

2013-2015

Mme Marie Christine Godet

0000-2013

Mme Christine Gros

0000-0000

Mme XXX

0000-0000

Mme XXX

0000-0000

Mme XXX

 
 
 
 
 
 
CONTACTS DIRECTS
ISJA_SOEUR_MBAYE-THERESE-HENRIETTE_PASTO
Responsable de la Tutelle
tutelle@isjadakar.com
ISJA_MME-BOUHAROU-SAMIRA-PROV-ADJOINT.jp
Proviseur Adjointe - Prog. FR
proviseur.adjoint@isjadakar.com
Proviseur Adjointe - Prog. SN
proviseuradjoint@isjadakar.com
Directrice du Primaire
secretaireprimaire@isjadakar.com
Conseillère Principale
d'Education Collège
cpe1@isjadakar.com
ISJA_-MR-NIASSE--IBRAHIMA---PROF-MATHS.j
Conseiller Principal
d'Education Lycée
cpe2@isjadakar.com
ATTENTION !
A partir du 01/01/19, toutes les adresses mails de l'ISJA passent en ".com" (au lieu du ".sn". Pensez à corriger vos carnets de contacts.

Pour la rentrée scolaire de novembre 1939 s’ouvrait, à l’angle de l’avenue Maginot (devenue avenue Lamine Gueye) et de l’avenue de la République, l’Institution Sainte-Jeanne-d’Arc. Les bâtiments ne sont pas encore achevés et les 9 religieuses qui vont encadrer les élèves ne pourront s’y installer que le 2 janvier 1940 avec quelques pensionnaires.

LES ORIGINES

Cette construction correspondait alors à un réel besoin dû à l’augmentation sensible du nombre des élèves. Mais l’école Jeanne-d’Arc existait depuis longtemps : malgré l’interdiction des écoles congréganistes depuis 1904, les sœurs de Saint-Joseph-de-Cluny avaient ouvert une petit école « clandestine » à la rue Parchappe. En 1914, cette école avait 43 élèves de 3 à 13 ans. C’est en 1920 qu’elle prend le nom d’Ecole Jeanne d’Arc, afin d'insuffler audace et courage aux jeunes élèves.

D’ailleurs, après la guerre, l’orphelinat-ouvroir devenu également une véritable école dût abandonner la rue Parchappe et se transporter à la

Médina.

LES DEBUTS DE L'INSTITUTION A SON EMPLACEMENT ACTUEL

Le but était d’ouvrir une école secondaire pour jeunes filles. Dans la réalité, les élèves suivaient déjà un enseignement secondaire à la rue Parchappe : il y avait une 6e, une 5e, une 4e et une 3e. Il semble d’après les témoignages qu’en 1938, 3 ou 4 élèves étaient même partis au lycée après avoir fait une seconde à la rue Parchappe.

C’est en 1938 que la supérieure des sœurs de Cluny au Sénégal, mère Augustin, et sœur Marie-Joseph, demandent à l’administration l’autorisation d’ouvrir un cours secondaire rue Parchappe. Autorisation accordée par le gouverneur le 19 décembre 1938. Le bulletin des sœurs rapporte : « La mosaïque des pavillons et cours de la rue Parchappe s’avéraient insuffisants pour contenir le peuple enfantin dont le nombre augmentait sans cesse ».

Mais l’installation est retardée, le médecin chef du service d’hygiène de Dakar ayant refusé le certificat d’habitabilité provisoire demandé : les travaux sont loin d’être achevés ; adduction d’eau et branchement à l’égout ne sont pas effectués ; le « sous-sol à l’extrémité de l’avenue Maginot est inondé et ne peut être utilisé.

Le 5 novembre 1939, l’occupation « uniquement à l’usage des classes, entre 6 heures et 18 heures est accordée », pour les locaux terminés seulement. Le certificat d’habitabilité définitif ne date que du 9 juillet 1940. Il est certain que les bâtiments de l’époque n’étaient pas aussi importants que maintenant ; il n’y avait que le grand bâtiment qui fait l’angle et où se trouvent aujourd’hui les classes primaires (sans la partie du préau du primaire) ; l’internat et le logement des sœurs se trouvaient au dernier étage.

En janvier 1940, l’école compte 185 élèves du jardin d’enfants à la seconde, dont 8 pensionnaires....

L'EQUIPE DE DIRECTION

Coller ici une photo

Soeur Thérèse Henriette MBAYE,

Responsable de la Tutelle

Monsieur Olivier Georges,

Chef d’Etablissement

Madame Catherine SARABUS,

Directrice du Primaire

Madame Marthe WOEGAN,

Directrice Adjointe du Primaire

Soeur Marie Hervé TENE,

Proviseur Adjointe - Prog. SN

Madame Samira BOURAHOU

Proviseur Adjointe - Prog. FR

Madame Madeleine SOW,

Conseillère Principale d’Education 1er cycle

Monsieur Ibrahima NIASS,

Conseiller Principal d’Education 2ème cycle

Madame Antoinette GUEYE DASYLVA,

Gestionnaire

 TAUX DE REUSSITE AUX EXAMENS

EXAMEN
 

CFEE Sénégalais

BREVET Français

BREVET Sénégalais

BAC Français ES
BAC Français S
BAC Français STMG
BAC Sénégalais L2
BAC Sénégalais S2

2017-2018
 

86.4 %

91.2 %

94.9 %

84.6 %

95.2 %

94.4%

100 %

75.9 %

2016-2017
 

100 %

88.0 %

89.7 %

100 %

86.7 %

75.0 %

95.3 %

70.8 %

2019-2020
 

100 %

98.8 %

100 %-

100 %

100 %

100 %

100 %

92 %

2018-2019
 

95.8 %

91.3 %

94.7 %

86.7 %

93.8 %

75 %

100 %

96.8 %

L'ASSOCIATION DES ANCIENS ELEVES ET ETUDIANTS - AADIJA

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA 2018-2019

AADIJA - Association des Anciens De l'Institution Jeanne d'Arc

Une association d'anciens élèves est une association dont les membres ont tous été élèves d'un même établissement d'enseignement (scolaire ou supérieur).

Le but d'une association d'anciens élèves est :

• d'aider son établissement à poursuivre sa tâche éducative : aide financière, apport d'expertise et de compétence, aide éducative, aide à l'entrée dans la vie active, aides pour la fête de l'établissement… Les anciens élèves sont «  la mémoire » de l'établissement, l'association aide à la pérennité de son esprit tout en l'ouvrant à la vie dans la cité.

• de prolonger les liens de camaraderie, de développer la solidarité via :

      - des assemblées, bulletin, annuaire, site internet, conférences, service emploi…
      - un soutien financier aux projets humanitaires, caritatifs, culturels d'anciens élèves

• de fédérer les étudiants actuels et anciens d'une école autour d'un réseau, d'une communauté, pour favoriser les échanges et l'insertion professionnelle.

Les ressources de ces associations proviennent des cotisations de leurs membres, de la vente de l'annuaire et de ses publicités, et de dons.

PROCHAINE RENCONTRE : Samedi 02 Janvier 2021

CONTACTER
L'ASSOCIATION
DES ANCIENS ELEVES
1949

1949

1953-1954

1953-1954

1958

1958

1963

1963

1963

1963

1967

1967

1975

1975

1978

1978

1978

1978

1983

1983

1983

1983

1989

1989

1989

1989

1990

1990

1990

1990

1992

1992

1994

1994

1996

1996

2005

2005

PRESENTATION

LA PASTORALE

ISJA_M-BASSENE-ANDRE-PROF-ETHIQUE.jpg
M. André Bassène
pastorale@isjadakar.com
 DERNIERES PUBLICATION :

Retrouvez toutes les publications de

LA PASTORALE

en cliquant ici

LA COMMUNAUTE
EDUCATIIVE
(accès privé)
INSTITUTION
STE JEANNE D'ARC
DAKAR
Congrégation des Soeurs de Saint-Joseph de Cluny
ASSOCIATION
SPORTIVE
Nos Partenaires
ACTIVITES
PERI-SCOLAIRES
2020/2021
AADIJA
Anciens Eleves
Anciens élèves, si ce n'est déjà fait, c'est le moment de renouer les liens...
147, avenue Lamine Gueye
BP 2074 - Dakar - Sénégal
(+221) 33 889 30 82
(+221) 33 821 67 69
(+221) 33 821 30 52
logo_twitter_blanc.png
isja_pictos_reseaux_sociaux_instagram_bl
isja_pictos_reseaux_sociaux_pronote_blan
Recrutement
L'ISJA recrute des professionnels titulaires de l’Education Nationale française
isja_2020-2021_website_backtoschool_prot
PROTOCOLE
d'accueil des élèves
© Tous droits réservés. Textes, images et vidéos protégés par les lois sur la Propriété Intellectuelle et la Protection de l'Enfance.
Reproductions strictement interdites sans autorisation écrite sous peine de poursuites.
Dernière mise à jour : 26/11/2020 - Contact Webdesigner/Webmaster : Sophie Mann communication@isjadakar.com
 
Date inconnue

Première photo aérienne du Palais du Gouverneur de l'AOF